Œuvres primées

Plus de 2 000 peintures/dessins d’enfants ont été envoyés depuis la Chine, la France, le Luxembourg, Singapour et le Japon pour l'édition 2023-2024. Parmi eux, plus de cent œuvres ont été sélectionnées par le jury. Vous trouverez ci-dessous les dessins primés des participants européens.

Pour rappel, 3 thèmes proposés aux participants :

  • La nature à la reconquête du monde (et si on laissait la vie sauvage revenir dans notre ville ?)

  • Dans la peau d’un artiste (j’adapte ou recrée un dessin/peinture à partir de l’œuvre d’un artiste)

  • « Rien ne sert de courir ». L’année des jeux olympiques de Paris, hormis le podium, pourquoi faire du sport ? (santé, esprit d’équipe, dépassement de soi, solidarité, jeu…)

Pour découvrir les oeuvres primées des années précédentes, cliquez ici >>

La nature sauvage à la reconquête de Niort

« Mon aquarelle représente la nature sauvage qui reprend ses droits sur la ville de Niort.

Le lieu choisi a une signification particulière pour moi : le pont que j'emprunte chaque matin pour me rendre au collège, dominé par les clochers gothiques de l'église Saint André. J'ai voulu créer un contraste entre le gris des bâtiments et le vert joyeux des plantes qui envahissent les façades, les toits et les rues. J'ai imaginé une Sèvre Niortaise à l'eau purifiée, qui offre un havre de paix aux nénuphars. Et qui invite à la promenade, avec des bateaux typiques de notre région du Marais Poitevin, surnommé « la Venise verte ».

Mon aquarelle est parsemée d'oiseaux variés, pour évoquer la diversité et la richesse de la vie sauvage. J'ai utilisé des couleurs vives et des touches légères pour créer une atmosphère de sérénité et de liberté.

C'est une invitation à redécouvrir la beauté de la nature et à respecter son équilibre fragile avec la ville. »

Evan PAVEL, 14 ans

Bubble city

« Une bulle qui flotte servant d’atmosphère à une ville recouverte par la nature »

Ambre TECHER, 14 ans

Life is Death

« Je me suis inspirée d'une chanson de Mélanie Martinez qui a pour titre Death. Elle représente à la fois la vie et la mort. »

Lana XITRA, 15 ans

Chrysanthème, rue de Nanjing, Shanghai

« Dans un futur indéterminé, la nature reprend ses droits dans une rue du centre de Shanghai. Le chrysanthème est ici à la fois symbolise de la renaissance de la nature et de la mort de la civilisation. Il est un espoir de vie. »

Oscar LE ROUX, 16 ans

L'empereur soleil

« Ma peinture répond au sujet dans la peau d'un artiste pour lequel j'ai utilisé de la peinture acrylique, de la peinture à l'huile et un peu de feutres noir pour accentuer certains petits éléments

Je l'ai nommé "L'EMPEREUR SOLEIL". Il s'agit d'une réinterprétation du tableau de Louis XIV en costume de sacre réalisé par Hyacinthe Rigaud. Ici, j'ai tout simplement fait un clin d'œil à toute la communauté franco-chinoise. Pour cela, j'ai transposé cette œuvre française en une version asiatique. Je suis parti d'éléments de décoration existants dans le Palais de la Cité Interdite en Chine en essayant, plus ou moins, de les replacer selon la disposition des éléments du tableau d'origine. Et pour finir à la place de Louis XIV, nous retrouvons donc un majestueux Empereur de Chine vêtu des couleurs de notre Ancien Roi Soleil. »

Emilie CHEN, 16 ans

La nature à la reconquête de Paris

François XU, 6 ans

Bambous étoilés (Dessin numérique)

« La nature est très présente dans ce dessin, on peut donc interpréter cela comme le fait que la nature reprends le dessus. »

Maylin ZHANG-FROMONT, 13 ans

La veille

« Depuis l'âge de 7 ans je fais du judo et j'ai fait beaucoup des compétitions à différents niveaux. En 2022, j'ai participé au Championnat de France de Judo à Ceyrat. J'ai obtenu ma ceinture noire en 2023. C'est pourquoi, à la veille des Jeux Olympiques qui se tiendront en France en 2024, j'ai décidé de choisir le thème «Rien ne sert de courir». Je voulais représenter le judo dans un art où la force n'est pas dans les muscles, mais dans l'âme. Dans le judo, il n'y a pas de place pour l'égoïsme et la cruauté, ici règnent le respect et la gentillesse, il est important d'être honnête et juste, ici il n'y a pas de préjugés ni de discriminations, ici tout le monde est égal devant les lois du sport. Pour devenir un vrai maître, il faut surmonter ses peurs et ses faiblesses, être patient et persévérant. C'est un sport qui nous apprend à être modeste dans la victoire et digne dans la défaite. Ce qui compte ici, ce n'est pas qui vous êtes, mais ce que vous êtes. Cependant, le plus important, ce sont les gens qui « créent le judo ». Teddy Riner et Clarisse Agbegnenou concourront pour la France à ces Jeux Olympiques. Ces deux athlètes exceptionnels ont représenté notre pays sur la scène sportive pendant près de 10 ans. Ils ont non seulement créé le judo, mais ont également écrit une jolie partie de l'histoire du judo. 

Mon dessin est nommé « La veille ». La veille, parce qu'aujourd'hui deux bons amis boivent un thé dans une ambiance calme sur La place du Trocadéro, admirant la vue sur Paris, aujourd'hui ils se détendent. Mais, demain ils se retrouveront, dans un environnement différent, sur les tatamis, où ils seront rivaux, où il n'y aura pas de pitié, mais les règles du judo seront respectées et cela ne les empêchera pas de revenir boire un thé ensemble, quel que soit le vainqueur. C'est ça l'esprit du sport !!!!»

Daniil DANILIUK, 16 ans

No Signal

Yixing CHEN, 14 ans

La nature a repris ses droits sur la ville

« je me suis inspirée du dessin animé "Buble". J'ai voulu, à travers le dessin, dire que la nature finira toujours par reconquérir les villes. »

Sian POTARD, 14 ans

Dragon Rouge

« Dessin fait au crayon et à l'encre. Représente un dragon rouge errant dans une ville abandonnée, reprise par la nature »

Angélina LUBRANO, 17 ans

L'arbre du Moaï

« Peinture avec des Posca, crayon gris. Je souhaitais montrer que la vie peut reprendre partout, même sur une statue. »

Aubin DEFOSSE-PERONI, 13 ans

Blessure sauvage

« Ce titre fait écho à l'opposition entre le côté droit et gauche du dessin. Sur le côté gauche il y a des restes d'occupation humaine et les couleurs sont beaucoup plus grises, le sol tire plus sur le marron tandis que le côté sans occupation humaine à un ciel bleu et une herbe beaucoup plus verte. A travers cette œuvre j'ai voulu montrer l'impact négatif de l'être humain sur la nature mais aussi sur les animaux en mettant un sanglier en face d'un abattoir avec des tons très rougeâtres faisant références au animaux qui y ont été tués. Etant un débutant en aquarelle et en dessin de paysage et avec mes études sur le côté je n'ai pas réussi à représenter tout ce que je voulais mais le principal y est.»

Clément DUCHEMIN, 18ans

La Dame en rouge (Dessin numérique)

« Je me suis inspirée du portrait d'Adele Bloch-Bauer I qui est un tableau de Gustav Klimt. Tout comme Gustav Klimt, j'ai représenté une dame portant des habits imprimés entourée de plusieurs motifs. Ici la dame est une femme chinoise et les motifs sont en fait des symboles chinois. Sur l'oeuvre originale la couleur dominante est le doré alors j'ai décidé que sur mon dessin la couleur dominante serait le rouge. Le rouge est une couleur très significative en Chine, et définit plusieurs termes comme la chance le bonheur ou le feu. De plus, les robes traditionnelles chinoises sont de préférence rouges. Ainsi j'ai remplacé "La Dame en or" par "La Dame en rouge". »

Zoly ANDRIAMAHAKAJY, 17 ans

Festive cockatoos

« J'ai dessiné et peint avec de l'aquarelle deux oiseaux (cacatoès) ayant une couleur de palette traditionnel chinoise. Pour moi, ces oiseaux représente la liberté et la beauté, ce que l'on retrouve dans l'art asiatique (chinois, japonais...) »

Xia-Lalita MARTINETTI, 15 ans

Opposition

« Ce dessin montre l'opposition entre le dragon et le tigre (le yin et le yang), renforcée grâce aux couleurs chaudes et froides. »

Augustin BOREL, 13 ans

Le serpent de Taïwan

« Un serpent géant traverse une ruelle abandonnée de Taïwan »

Eden HOARAU, 14 ans

La nature agile

Mia CASI, 12 ans

Un silence sans pollution

Maëlle MOINACHE, 14 ans

La nature reprend sa place

« La ville de Shanghai sous l’eau »

Ambre TECHER, 14 ans

Danse avec la nature (Dessin numérique)

« Danse avec l'eau, danseuse élégante, tellement gracieuse et légère qu'elle danse sur l'eau »

Alix DEMARET, 13 ans

Chinese Tea Time (Dessin numérique)

« Inspiration : Tea Time de Frédéric Soulacroix. Il représente trois jeune femmes sorties de la Chine antique profitant du thé ensemble, tout en se racontant des histoires. »

Béatrice HALLER, 17 ans

Pourquoi ?

« Petit clin d'œil aux Jeux Olympiques car la silhouette a une médaille autour du coup. Il a été effectué avec des crayons de couleurs et de la craie. »

Gino WASSLER SPERANDIO, 10 ans

Le cri de Frida

« mon dessin représente l'œuvre de Edvard Munch et un des auto portrait de Frida Kahlo. »

Sarah AMAR 13 ans

Le sport dans tous ses états

Marie MICHEL, 13 ans

Biolympique (Dessin numérique)

« J'ai utilisé une tablette graphique, ainsi qu'une application de dessin numérique s'appelant "Krita". Pour ce dessin, je me suis inspirée de Paris, et plus particulièrement de la Seine et de la tour Eiffel. Ensuite comme autres inspirations, j'ai pris le logo des jeux olympiques, la flamme olympique et bien sûr, la nature française. À travers mon travail j'ai voulu représenter les thèmes "rien ne sert de courir" et "la nature à la reconquête du monde". Quant au contexte de cette œuvre, nous nous trouvons lors des jeux olympiques, dans un Paris qui se naturalise.

J'ai exprimé la naturalisation de Paris par tous les arbres environnants la Seine, ainsi que par la mousse et la verdure qui se trouvent sur les quais. J'ai décidé de faire un beau ciel bleu, dénué de pollution pour montrer que la reconquête de la nature avance à grands pas. Et je représente les jeux olympiques par son logo, avec les athlètes qui franchissent le logo comme un obstacle, voulant dépasser leurs limites. Plaçant aussi la flamme olympique sur un bateau car l'année prochaine, la cérémonie d'ouverture se passera sur la Seine.

Je veux transmettre un message écologique. Il ne faut jamais oublier que la Nature est celle qui nous a donné la vie et celle qui nous verra partir. Elle n'est jamais loin de nous. C'est pour ça qu'il faut juste laisser un peu de temps et un peu de place à la nature pour qu'elle puisse prospérer parmi nous. Le confinement a été un bon exemple car les villes polluées, ayant des brouillards de pollution, avaient disparus suite à l'inactivité des humains. Il faudra dépasser ses limites, comme ses athlètes, pour empêcher que le réchauffement climatique ne fasse plus de dégâts, que nous avons créé. »

Naomi GIGAN, 15 ans

La reprise des caractères

«On y voit des caractères caractéristique de la nature reprendre ses droits. »

Note : 海洋 (océan), 草木 (herbes et arbres), 叶子(feuille)

Adrien DORIQUE, 14 ans

Taekwondo

« Ce dessin a pour thème : "rien ne sert de courir" : il dépeint le dépassement de soi dans cette discipline souvent peu représenté : le taekwondo. inspiré du concept artiste : Kyong Hwan Kim. »

Milan SAUNIER, 14 ans

Ma future maison

Zhaoyi WANG, 7 ans

Juste une graine

«Une graine, un arbre, une forêt, un abri, un terrain de jeu, la vie »

Rose RUBENS, 12 ans

Un coucher de soleil

« Pour le réaliser, je me suis inspirée d'un paysage auquel j'avais vu durant mes ballades quotidiennes. J'ai utilisée de la peinture acrylique et donnée un aspect de dégradée pour le coucher de soleil et un effet de texture pour faire l'herbe de mon dessin. »

Loukas BARBIER, 15 ans

Les grilles géomotiques librées par la nature (Dessin numérique)

« Dessin numérique fait sur le logiciel de pixel art Aseprite»

Raphaël TIXIER, 15 ans

La Mona Lisa Chinoise

« Fait à la peinture. Inspiration de Léonard de Vinci. La Mona Lisa façon chinoise avec un kimono et une ombrelle chinoise et des lanternes chinoises dans le fond pour le thème: dans la peau d'un artiste. Il y a aussi des arbres dans le fond pour le thème:de la nature dans nos villes. Elle a aussi un collier représentant les anneaux olympiques pour le thème: le sport. »

Louise BEAULIEU, 11 ans